Le monde commun de Troyznun

  1. Présentation

Le monde de Troyznun tourne grâce à la consommation des humains friands de nouveautés. Les artistes créent des nouvelles tendances vestimentaires, des œuvres d’arts, de nouveaux modes de vies. Les Gnomes inventent de nouvelles technologies, trouvent des idées, crées des prototypes. Les Nains financent les crédits des Humains pour acquérir ces nouveautés indispensables. Ils financent aussi les guerres auxquelles se livrent les humains. Les Halfelins essaient de préserver leur mode de vie le plus loin possible de cette agitation quand les Elfes veillent à l’équilibre du monde.

Ainsi va la vie quotidienne où les campagnes survivent au rythme des saisons et des guerres et où les villes sont emportées par une frénésie irrationnelle les poussant chaque jour plus loin dans les extrêmes. Les dynasties se composent et de recomposent au gré des vents et des courants, des victoires et des défaites, des jeux d’influences et d’espionnage.

Géographie

Le monde de Troyznun est composé de plusieurs îles et de terres inconnues.

Île A

Très haute, un côté très sec et l’autre tropical. Sommet recouvert de neiges. Les nuages sont arrêtés par la hauteur des montagnes. Sommets toujours dans la brume. C’est la plus grande des îles. Elle fait un peu moins que la grande Bretagne. Quelques petites îles à proximité. Certaines reliées par des ponts. Villes côtières et portuaires importantes. Des fleuves rentrent à l’intérieur de ses terres. La partie nord de l’île est plus froide et recouverte de landes. Des falaises en ses bords. Le sud est plus vert. Plus de plages malgré de nombreuses falaises.

Île B

Au sud de l’île A, elle ne voit jamais l’eau arrivée. Dunes de sable. Courant d’air chaud et sec parcours sa surface. Courant marin chaud.

Île C

Un volcan actif principal régulièrement en éruption. D’autres volcans, coulées de lave. Creux de vallées recouvert d’une végétation dense. Le reste est noir et aride. Nuages de fumées et de cendres.

A découvrir

Île D

Île paradisiaque avec plages de sables blancs, mers turquoise et cocotiers.

Les nains se sont mélangé aux humains même s’ils dominent dans les montagnes. Les Hauts Elfes gardent leurs distances. On peut les croiser parmi les humains, les Gnomes, plus souvent chez les Halfelins et très rarement avec les Nains.

Histoire

L’histoire de Troyznun.

Population et démographie

Les nains

nainSous leurs airs rustres et un physique tout en puissance, les vieux Nains tiennent la finance du monde. Ce sont les banquiers des autres races, sauf les Elfes. Ils contrôlent aussi les ressources dont des sources d’énergies : minerais, charbon … Ils maîtrisent le système d’une main de fer. Leurs bras armés pour faire appliquer leurs règles sont des milices et des armées privées.

Ils embauchent les humains pour les missions de sécurité de bas niveau ou trop risquées en leur promettant des montagnes d’or. Ils utilisent aussi leurs ressources pour convaincre certains politiques d’aller dans le sens de leurs intérêts.

Les conflits des humains amènent une partie des nains à investir dans la fabrication et la vente d’armes. Ils disposent des matières premières et des moyens financiers. Ils trouvent ensuite le savoir-faire auprès des Gnomes et revendent le tout à qui achète, souvent les Humains. Les Elfes fabriquent aussi des armes mais ne les revendent pas. Ce qui provoque la moquerie des Nains car ces Elfes ne comprennent rien aux affaires.

Leurs mines se trouvent dans les montagnes mais aussi dans les plaines et au cœur des forêts. Leur appétit féroce ne les empêche pas de raser des forêts pour y creuser des mines à ciel ouvert si le sol contient assez de richesses. Il arrive assez régulièrement que des prospecteurs nains disparaissent. Les Elfes sont alors immédiatement accusés.

Les banques sont représentées dans toutes les grandes cités du monde. Certaines banques vont même démarcher les paysans pour leur proposer des petits crédits afin d’investir et développer leurs exploitations. On appelle ça le nain-crédit. Les paysans qui arrivent à rembourser voient leur activité croître, ceux qui échouent reçoivent la visite de gros bras et doivent quitter leur ferme. Les nains récupèrent l’exploitation et la revende à bon prix.

Les Humains

Comtesse Eliana de Balan5Les Humains consomment (en particulier de l’innovation dont ils sont très friands mais qui coûtent très cher), travaillent , se battent entre eux (convoitise et volonté d’expansion) et polluent. Ils font de la politique corrompue à plus ou moins grande échelle (ce qui n’empêche pas quelques personnalités politiques honnêtes), se divertissent et ont des dettes auprès des Nains pour financer tout cela.

Quelques uns de leurs membres ont développé une sensibilité particulière à la magie. Bien qu’elle n’atteigne jamais le niveau des Gnomes ou des Elfes, elle fera toujours son effet auprès des autres humains.

Une partie des Humains soutient ce système alors qu’une autre s’y oppose cherchant des solutions plus alternatives.

La société humaine est organisée sur un modèle pyramidale à deux têtes. En bas, le peuple travaille laborieusement. Une partie de ce peuple cherche à monter dans les étages, une autre partie est bien là où elle est et une dernière frange essaye de développer une société alternative. Au milieu on trouve une population plutôt aisée désirant s’élever encore plus et soucieuse de ne surtout pas redescendre. A partir de là le monde se divise en deux. D’un côté les riches propriétaires terriens et de l’autre les riches citadins.

Les premiers défendent les valeurs de la terre, de l’histoire et de l’honneur. Les seconds croient au progrès technologique, aux loisirs culturels et à la finance. Les premiers accusent les seconds de frivolité, de corruption et de gâchis. Les seconds reprochent aux premiers d’être bornés, rigides et cutereux.

Les Halfelins

Les Halfelins vivent loin de tout cela et préfèrent l’ignorer. Très bons cuisiniers, certains succombent pourtant aux sirènes du monde et quittent leurs contrées pour offrir leurs services aux autres races.

Les humains fatigués aiment aussi s’offrir du repos au calme dans certaines communautés Halfelins où ils sont pris en charge dans un environnement bucolique, moyennant rémunération. Bons repas, franches rigolades et balades en plein air dans des villages « typiques » Halfelins.

La survie du mode de vie Halfelin est un fragile équilibre entre besoin d’isolement et nécessité de vitre avec son époque dont ils dépendent partiellement (besoins matériels, tissus …).

Les Gnomes

Les Gnomes inventent et innovent en créant de nouveaux objets, de nouvelles machines, des nouveaux procédés. Très créatifs et manipulant la magie, ils vendent leurs idées et leurs inventions aux humains. Particulièrement joueurs et instables, ils inquiètent les humains autant qu’ils les amusent.

Les Hauts Elfes

Les Hauts Elfes observent ce monde tels de grands sages et en influencent parfois son fonctionnement afin d’en assurer l’équilibre des forces.

Ces actions peuvent êtres aussi discrètes qu’un murmure susurré à une oreille attentive ou qu’un sort de magie modifiant légèrement des récoltes.Mais les Hauts Elfes peuvent aussi prendre la tête d’une armée et combattre un empire. Ils sont d’ailleurs autant crains qu’ils interviennent rarement.

Vivant depuis la nuit des temps, ils ont une vision à long terme bien souvent hermétique aux humains qui vivent dans le présent, l’immédiateté. Alors que les Nains exploitent les faiblesses des humains pour s’enrichir, les Elfes n’accordent pas plus de valeurs à une race plus qu’à une autre, seul l’équilibre du monde compte, même si certaines races doivent disparaitre.

Leur sagesse est alimentée par un réseau d’informateurs et d’espions dense à travers le monde.

Les Elfes des Bois

Les Elfes de Bois descendent des Hauts Elfes mais, plus jeunes, ont décidé de prendre les armes beaucoup plus régulièrement pour défendre leurs idéaux. Excédés par le comportement des autres races et l’extrême patience de leurs ainés, ils ont pris leur autonomie pour engager des actions plus musclées et plus régulières. Originairement caché dans les bois ils évoluent actuellement dans le monde entier en petits groupes autonomes extrêmement bien organisés reliés au sein d’un réseau secret. Maniant l’art de l’espionnage, du déguisement et des armes, ils se confondent dans la population. Plus jeunes qu leurs ainés, ils n’ont pas pris le temps de percer au même niveau les mystères de la magie. Une branche encore plus radicale et plus sombre est entrain d’émerger parmi eux revendiquant des méthodes exclusivement tournées autour du meurtre sous toute ses formes comme on arrache une mauvaise herbe. Si les Hauts Elfes tolèrent les Elfes des Bois, ils sont par contre inquiet de cette nouvelle tendance qu’ils tentent d’endiguer.

Economie

Economie et richesses de Troyznun.

L’Ombe

L’univers de Troyznun est animé par une énergie qui le traverse. C’est une force, une onde, une variation, qui permet tout mouvement, toute vie. C’est un battement de cœur qui donne un mouvement à toute chose. C’est ce qui fait que rien ne dure éternellement, tout change. Cette vibration est appelée Ombe.

Tels les courants de l’océan, c’est invisible jusqu’à ce que ça vienne heurter les côtes de la matière. C’est alors perçu comme un dieu, de la magie ou de l’énergie.

L’Ombe n’a pas d’intention, ça ne prend pas parti. L’Ombe n’est ni bon ni mauvais. L’Ombe est depuis toujours et pour toujours.

Même s’il est imperceptible au commun des mortels, certaines créatures ressentent sa présence. Cette sensibilité se traduit par un score de Mag différent de 0. Plus une créature est sensible à l’Ombe, plus son score de Mag sera élevé.

Cette vibration prend différentes formes, comme un prisme éclate les couleurs :

Formes Manipulé par
Magie Mages, sorciers …
Énergie Scientifiques
Religion Prêtres
Esprits Voyants, médiums …
Nature Chamans
Âme Mentalistes, hypnotiseurs …

Le monde vivant se cantonne donc à une vision partielle des choses. Chacun ressent plus ou moins consciemment cette force. Elle est étudiée sous un angle scientifique, religieux, magique. Chacun prétend détenir sa vérité sans prendre le recul nécessaire à une vision globale.

A l’heure actuelle, il n’existe pas de personnages qui est étudié l’Ombe. Cela reste encore un mystère.

Religions et croyances

Les religions et croyances de Troyznun

Prêtre

Le prêtre fait appel aux dieux pour manipuler l’Ombe. Selon la réponse obtenue, le prêtre interprète cela comme une réponse positive ou négative.

La magie

Les Mages

Source

Les mages ont un accès à l’Ombe par la connaissance. Ils appellent cela la magie. Ils passent leurs vies à l’étudier. Ils cherchent à comprendre son fonctionnement et comment l’utiliser au mieux.

L’initiation se fait dans des écoles de façon très intellectuelles et académiques. Les étudiants se spécialisent alors dans des domaines bien particuliers comme la nécromancie, l’enchantement ou l’élémentalisme. Ils passent des jours et des années dans des bibliothèques et des laboratoires aux cœurs des universités pour parfaire leurs savoirs.

Les mages utilisent des grimoires pour lancer des sorts complexes et puissants. Les temps d’incantations peuvent être longs. Rien que l’écriture d’un sort peut prendre plusieurs pages.

Pour les sorts relativement simples, ils n’ont pas systématiquement besoin  de grimoire car ils peuvent les apprendre par cœur. Le nombre de sorts appris par cœur est égale à leur score d’Int.

Cette vie d’étude et de recherche fait qu’ils sont peu nombreux à accepter ce sacrifice. Surtout que cette carrière est relativement dangereuse car l’apprentissage est fait d’expérimentations qui ne se passent pas toujours bien. Nombres d’étudiants et de jeunes mages ont disparus ou ont subits d’importantes blessures de corps ou d’esprit.

La magie peut prendre plusieurs formes :

Formes Effet
Enchantement

Enchanter des objets (parchemins, armes …) pour leur conférer des pouvoirs magiques
Démonisme

Invoquer ou conjurer des démons, provoquer ou éloigner de la démence
Nécromantie

Invoquer ou conjurer les morts, provoquer ou éloigner de la mort
Élémentaire

Manipuler les 5 éléments (Air, Eau, Feu, Terre, Vide)
 Organique

Soigner ou blesser les matières organiques (animal ou plantes)
 Kinestesique

 

Deplacer, assembler ou séparer la matière

Manipuler cette magie se fait à l’aide de la parole et des gestes. Ainsi, les magiciens perdent un point de Mag par point d’armure portée.

Les mages enchanteurs

Les mages enchanteurs sont passés maîtres dans l’art de fixer la magie sur un objet. Ce peut être une arme mais aussi un parchemin qui pourra servir à un sorcier.

Les démonistes

Les démonistes agissent sur les démons des personnages, leurs craintes, leurs peurs.

Ils apprennent a leur donner corps sous forme d’allucination dans un premier temps puis materiellement à plus haut niveau. A très haut niveau ils les amplifies pour creer des phénomènes cataclysmiques (monstres titanesques, innondation pour une personnage ayant peur de se noyer, nuée d’araignés, invasion de serpents gluants …).

Sorcier

Source

Utilise des parchemins pour lancer des sorts mais ne sait pas trop ce qu’il fait. Il lance des sorts rapides mais avec une certaine incertitude sur le résultat. Il n’y a pas à proprement parler d’école de sorciers. Certaines petites écoles existent mais la plupart d’entre eux ont appris sur le tas. Les sorts qu’ils utilisent peuvent être très variés à partir du moment où ils connaissent la langue du support utilisé pour écrire la formule du sort.

Ils ne peuvent pas apprendre de sort par cœur car ils ont besoin d’un parchemin magique, ou d’un autre objet, pour lancer un sort.

La magie du sorcier sert à déclencher les sorts écris dans les parchemins. Les textes sont écrits dans des arcanes magiques plus ou moins connues. Le lanceur de sort doit connaitre cette langue pour prononcer la formule magique qui déclenche le sort. Une erreur dans l’énonciation du sort peut avoir de fâcheuses conséquences.

Le parchemin peut être est ensuite détruit après chaque utilisation mais certains peuvent servir plusieurs fois avant de se détruire, de se vider de leur énergie.

Ils sont plus nombreux que les Mages et forment une population très hétéroclite.

Ils ne sont pas pénalisés par le port d’armure.

La nature

Les paysans et plus globalement l’ensemble des populations au contact régulier avec la nature témoignent tous d’une relation particulière. Tous vous diront qu’il existe des choses qui ne sont pas forcément perceptibles, explicables, mais dont ils peuvent témoigner. L’un parle aux chevaux et l’autre prédit le temps à venir. Mettez une corne avec du purin dans la terre de votre champ et la production sera meilleure. Chacun y va de sa méthode et de son explication. Mais tous s’accordent à dire que la nature a sa personnalité, son rythme, ses caprices.

Chaman

Invoque l’énergie/esprits de la nature pour agir/changer. Il vie au contact et en harmonie avec la nature. Il n’utilisera pas son lien avec la nature pour aller contre elle. C’est un accord qui est passé entre le chaman et la nature.

L’apprentissage se fait au sein d’un groupe restreint (famille, horde …) au sein duquel le chaman va choisir son successeur qu’il formera. L’apprentissage est essentiellement basé sur l’observation et la répétition.

Métiers artistiques

Illusionniste

Métier de bateleur ou fait des tours d’illusion mais ne manipule pas la magie.

Scientifiques

Alchimiste

Carrière à la frontière de la magie où, pour certaines formules, la magie peut être utilisée comme un ingrédient. L’essentiel du métier d’Alchimiste reste orientée autour de la physique et de la chimie.